Nouvelle-Zélande – île du Nord – itinéraire de 2 semaines

  • 12 jours de road-trip
  • 7 logements
  • 2000 kilomètres
  • 403 euros par personne qui se décomposent de la manière suivante :
    • 100 euros de location de voiture,
    • 303 euros de logements (AirBnB & Booking)
  • On était en voiture et on a pu faire nos courses dans des grandes surfaces où on trouvera tout ce dont on a besoin. On allait chez New World, on a demandé une carte de fidélité pour touriste à l’accueil et on a accès à quelques promos + 6 centimes offerts par Litre d’essence dans les stations participantes. C’est aussi le cas chez Pak’n’Save
  • Nous avions téléchargé l’application Camper Mate qui permet de repérer les lieux touristiques, les pompes à essence (avec des avis sur les prix), les toilettes, etc et elle marche hors-ligne. Sinon on téléchargeait les PDF des DOC (Visitor Center) qui sont très complets. Ce sont des petits guides payants en version papiers et gratuits version PDF.
  • Nous avions acheté une carte SIM, le réseau est bon comparé à d’autres endroits (comme l’Amérique du Sud par exemple) et il y a des options pas chères
 Voici les grandes étapes de notre voyage.

On arrive à Wellington vers 18h du ferry et on s’installe dans notre AirBnB.

Jour 1 – Wellington, Te Papa, Mount Victoria, Weta Cave

Aujourd’hui, on va visiter le Te Papa museum. Impossible de se garer dans le coin donc on décide d’aller au Mount Victoria, vu que le ciel est dégagé, autant en profiter. 

On arrive tout en haut, la vue est super belle et il y a du soleil ! On redescend, pour aller à Te Papa. Le musée est gratuit et il est vraiment sympa, avec plein d’informations sur les polynésiens, le peuplement de la Nouvelle-Zélande et une grande exposition sur la bataille de Gallipolli, en Turquie. Les personnages font 4 fois notre taille et tout y est très bien expliqué (scènes de bataille, vie des soldats…). 

Nouvelle-Zelande-Wellington-1

Nouvelle-Zelande-Wellington-1

Ensuite, on va déjeuner dans un restaurant malaisien. Le plat est tellement épicé, j’en mène pas large mais c’est tellement bon ! (Depuis l’Australie, j’ai une nouvelle passion pour la cuisine malaisienne). Le restaurant s’appelle Little Penang, très bien noté et très très bon ! 

On se balade ensuite dans la ville, il y a plein de drapeaux LGBT et un passage piéton aux couleurs arc-en-ciel. La Gay Pride ne doit pas être loin !

Ensuite, on va à Weta Cave : ce sont les studios qui ont créé les décors du Seigneur des Anneaux et Le Hobbit, il y a un petit musée gratuit et un tour payant. On fait juste la partie gratuite et c’est déjà très sympa de voir quelques décors et la boutique souvenir avec des reproduction des éléments de décor. 

Nouvelle-Zelande-Wellington-2

Nouvelle-Zelande-Wellington-2

Jour 2 – Départ de Wellington et National Rugby Museum

On cherche des outlets de Kathmandu et IceBreaker pour voir si on peut faire des affaires et acheter des vêtements techniques en prévision de nos randonnées. Il y a quelques outlets aux alentours de Wellington mais ça restait très cher donc chou blanc ! 

On continue vers Palmerston North pour aller au National Rugby Museum. On paye 12 dollars chacun et on commence la visite. Le musée est vraiment bien très bien fait surtout pour le prix. Bon par contre ils diffusent le match assez récent, France-Irlande, lors duquel la France s’est prise une correction… Ca pique.

On continue notre route jusqu’au Mont Taranaki, il commence à faire tout gris. On est face au Mont, on est censé l’apercevoir mais rien du tout, tellement il fait moche. On est un peu déçus mais on se dit que ça ira mieux demain.

Le lendemain on se lève et il fait toujours bien moche, on est vraiment déçus car on avait fait un détour pour venir voir ce Mont. On petit déjeune et on se prépare à quitter le AirBnB quand on aperçoit un peu de ciel bleu. On décide de s’approcher du mont, peut-être qu’on aura une meilleure vue… Et là on l’aperçoit, les nuages se sont dissipés et il est franchement beau ! Le mont est un des plus symétriques du monde et c’est vraiment esthétique ! 

On en profite bien pour prendre des photos, on n’oubliera pas notre passage ici. 

Nouvelle-Zelande-Mont-Taranaki

Ensuite on roule direction le Tongariro. On passe par la Forgotten World Highway qui est une route de 150km entre Taranaki et Tongariro. Elle est juste sublime, on est presque seuls au monde et on traverse des paysages dignes du Seigneur des Anneaux. En revanche, s’il fait moche, cette route peut vite s’avérer ennuyeuse, on a eu de la chance d’avoir du soleil en majorité.

Sur cette route, se trouve la république de Whangamomona qui s’est déclarée indépendante. Il y a une quarantaine d’habitants et leur maire a été tantôt une tortue, tantôt une chèvre. On peut même y faire tamponner son passeport. C’est un arrêt très sympa. 

On arrive à notre auberge à Tongariro, on est le vendredi 15 mars et on apprend pour l’attaque terroriste qui a eu lieu à Christchurch. On est dans une auberge avec que des touristes ou presque donc on ne se rend pas bien compte de ce qu’il se passe pour le moment.

Nouvelle-Zelande-Forgotten-Highway

Nouvelle-Zelande-Forgotten-Highway

On se prépare pour le Tongariro Alpine Crossing du lendemain. 19.4km et une des 5 plus belles randonnées du monde. 

C’est parti, on se lève à 5h du matin pour un départ 6h. Cette randonnée n’est pas une boucle, donc on décide de déposer notre voiture au point d’arrivée. De là, une navette qu’on a réservé l’avant-veille nous déposera au point de départ. On aurait pu faire l’inverse, mais comme ça on ne se presse pas pour arriver et on n’a pas peur de rater notre navette après la rando. La navette coûte 35 dollars par personne. Le soleil se lève, on prend notre navette et on commence la randonné à 7h40. Le ciel est un peu couvert, c’est parfait pour commencer et ne pas avoir trop chaud. Les 6 premiers kms sont plutôt faciles, après ça grimpe un peu mais on alterne entre plat et pente, donc largement de quoi reprendre son souffle. Par contre il y a du brouillard donc on ne voit rien. On arrive aux cratères, on a l’impression d’être sur une autre planète avec la brume qui nous englobe. On continue de grimper et là on traverse les nuages. On aperçoit la montagne du destin derrière nous, au dessus des nuages avec un magnifique ciel bleu. C’est franchement beau ! On continue un peu à grimper et on arrive au point le plus haut de la rando, la descente va commencer. (on est bien content qu’il ne pleuve pas, il y a des endroits où ça glisse vraiment).

On a vue sur Emerald Lakes et Blue Lake, c’est super beau et il fait grand bleu. Par contre la descente, c’est une autre paire de manche ! Ça glisse à mort, plein de gens tombent. On finit tant bien que mal par arriver et on déjeune avec vue sur la montagne du destin. Franchement c’est incroyable !

On reprend notre marche, direction les lacs, ils sont vraiment très beau et avec le reflet du soleil c’est super joli !

Après il faut entamer la descente, c’est environ 5km c’est un peu lassant au bout d’un moment et la fatigue se fait sentir. La marche se finit en traversant une forêt, et là on arrive au bout on est trop contents et fiers ! On a mis 7h20 dont 1h de pause donc 6h20 de marche environ !

On rentre à l’auberge pour prendre une douche bien méritée et on se pose devant … le Seigneur des Anneaux ! Franchement je ne suis pas une grande fan, mais après avoir fait cette randonnée j’avais vraiment envie de faire durer le plaisir et là on regarde le deuxième. Bon maintenant, j’accroche directement ! Bref une très bonne journée

Nouvelle-Zelande-Tongariro-Alpine-Crossing

Nouvelle-Zelande-Tongariro-Alpine-Crossing

Nouvelle-Zelande-Tongariro-Alpine-Crossing

Nouvelle-Zelande-Tongariro-Alpine-Crossing

Nouvelle-Zelande-Tongariro-Alpine-Crossing

Nouvelle-Zelande-Tongariro-Alpine-Crossing

Nouvelle-Zelande-Tongariro-Alpine-Crossing

Nouvelle-Zelande-Tongariro-Alpine-Crossing

Jour 5 – Wai-o-Tapu

On prend la route direction Rotorua, la ville avec tous les phénomènes géothermiques et l’odeur d’œuf pourri due au souffre. On passe au parc Wai-o-Tapu, avec tout ses lacs aux couleurs improbables dues aux minéraux présents dans l’eau. L’odeur de souffre est bien présente, moi ça me dérange pas trop mais Clément n’en peut plus.

On arrive à notre logement pour la soirée.

Nouvelle-Zelande-Wai-O-Tapu

Nouvelle-Zelande-Wai-O-Tapu

Jour 6 – Village Maori et Rotorua

On va au village Maori. On a pris nos billets sur Book Me qui faisait des promos. Rotorua est connu pour être la ville avec le plus de Maoris et où la culture maorie est la plus présente. On a une visite guidée du village, la guide est maorie et nous parle des traditions, des cimetières, de la cuisine, des danses, des Marae (lieu de rassemblement). On voit également du maïs mais qui cuit dans les sources d’eau chaude. Un petit geyser est particulièrement actif lors de notre visite et apparemment, la dernière fois qu’il a été comme ça, l’Etna est entré en éruption. Le lendemain, on apprend qu’il y a eu un petit tremblement de terre en France. Coïncidence ou pas, c’est quand même intéressant comme anecdote. On a également un spectacle de danse et un haka. C’est très sympa. 

Ensuite, on fait le tour du lac de Rotorua, puis on va jusqu’aux Huka Falls. On finit par se balader dans la Whakarewarewa forest avec de grands séquoias, un parcours d’accrobranche etc, c’est très sympa.

On se balade ensuite dans la ville de Rotorua, mais il n’y a pas grand chose à faire.

Nouvelle-Zelande-Rotorua

Nouvelle-Zelande-Rotorua

Nouvelle-Zelande-Rotorua

Nouvelle-Zelande-Rotorua

Nouvelle-Zelande-Rotorua

Jour 7 – Hobbiton

Aujourd’hui : HOBBITON ! On va visiter les décors qui ont servi au Seigneur des Anneaux et Le Hobbit. On arrive et déjà la magie commence à opérer, c’est très joli. On a réservé la veille pour le lendemain et il restait encore des créneaux. On en a eu pour 82 dollars par personne. On arrive un peu tôt, on déjeune sur les tables dispo dans le jardin et on réussi à partir avec un groupe avant. Il fait beau. 

Dans le bus, notre guide nous lance un petit film de Peter Jackson et nous explique comment ils ont ouvert ce site. Peter Jackson survolait l’endroit et a eu un coup de cœur pour ce domaine et après le tournage du Hobbit, le propriétaire a demandé à garder les décors. Il a eu du flair. Franchement quand on arrive c’est dingue, c’est magnifique ! Les petites maisons, les fleurs, la reconstitution. On nous explique que les maisons à l’intérieur ne sont pas aménagées, le tournage s’est fait à Wellington. Les maisons ne sont pas de la même taille pour les effets de perspectives. Il y a des papillons partout ce qui rajoute au charme de l’endroit. Franchement c’est vraiment vraiment joli ! 

Le guide est super et nous explique plein de truc. Quand nous sommes devant la maison de Bilbo, il nous dit de ne pas nous retourner et que dans le livre, cet endroit est décrit comme une maison avec un petit point d’eau devant, des arbres et au loin les montagnes. Puis il nous dit de nous retourner et là c’est exactement ce qui a été décrit ! C’est dingue. Le seul truc de différent, c’est qu’il fait face à l’est et non à l’ouest. Bref vraiment magique. Ensuite on a droit à une boisson au Green Dragon. Franchement le billet, ça coûte cher mais on ne regrette pas du tout, on a pu faire plein de jolies photos, on a eu plein d’anecdotes sur le tournage (lors de la soirée d’anniversaire de Bilbo, ils pensaient qu’ils étaient alcoolisés mais en fait non, Peter Jackson a utilisé un placebo pour faire sa scène, le dragon était en fait un tracteur avec un projecteur, etc.).

Nouvelle-Zelande-Hobbiton

Nouvelle-Zelande-Hobbiton

Nouvelle-Zelande-Hobbiton

Nouvelle-Zelande-Hobbiton

Nouvelle-Zelande-Hobbiton

Nouvelle-Zelande-Hobbiton

Ensuite on file vers Coromandel à Thames pour notre logement chez deux français ! C’est sympa d’échanger avec eux sur leur expatriation.

Jour 8 – Scenic road et Coromandel Town

On prend la Scenic Road jusqu’à Coromandel town mais on a un peu la flemme d’aller jusqu’au fameux Hot pools et Cathedral Cove, spots très connus dans la région. On fait notre petite route et c’est très très joli. On va se balader à Thames ensuite, il y a plein de petites boutiques mais attention ça ferme à 16h30 ! On va ensuite se balader vers la mer où il y a un petit spot pour faire des photos, très sympa.

Nouvelle-Zelande-Coromandel

Nouvelle-Zelande-Coromandel

Nouvelle-Zelande-Coromandel

Jour 9 – Route pour Auckland

Aujourd’hui, direction Auckland. On loge dans le quartier de Mount Eden, on a adoré notre quartier. On commence par un Free Walking Tour de Auckland, avec Marty notre super guide. Il nous montre les principaux sites touristiques mais aussi les œuvres de street art : par exemple, à Auckland, tu peux payer pour taguer sur des bornes électriques ou autre espace public. Et il nous raconte l’histoire d’un ami qui a fait sa demande en mariage en taguant sa demande sur la borne. Il nous donne aussi toutes ses bonnes adresses préférées pour bien manger. Il finit même sur une chanson d’au revoir, c’est sympa (il chante bien ^^). On le remercie et il nous dit “Bless your cottons socks” donc on ne trouve pas trop de traduction mais on comprend qu’il nous exprimait sa gratitude 😀 Une expression à réutiliser 😀

Tout au long de notre balade, on a vu plein de messages de soutien aux familles des victimes de Christchurch et c’est là qu’on commence à prendre conscience de ce qu’il s’est passé. Tous les néo-zélandais que l’on rencontre sont vraiment choqués et nous disent “ce n’est pas nous, nous ne sommes pas comme ça”. D’ailleurs dans le Lonely, concernant le risque terroriste, ils disent que le risque est relativement faible au vu de leur situation géographique et on ressent vraiment que les néo-zélandais n’aurait jamais imaginé que ça puisse arriver chez eux. 

Nouvelle-Zelande-Auckland

Nouvelle-Zelande-Auckland

Jour 10 – Eden Park & match de rugby

On se lève tranquillement et on ne fait pas grand chose de notre journée à part des machines, des courses, renvoyer un premier colis d’affaires (on renvoie 2,5kg d’affaires pour 68 dollars, sans suivi. Le colis doit arriver sous 6 à 10 jours ouvrés et il arrivera pile 10 jours plus tard). Le soir on va voir un match de rugby au fameux Éden Park, stade emblématique des All blacks. Ce sont les équipes de Christchurch contre Dunedin. C’est marrant ici autant les All Blacks sont des dieux autant les match comme ça sont moins suivis, le stade n’est pas du tout rempli. On observe 1 minute de silence pour les victimes de Christchurch. 

Nouvelle-Zelande-Auckland Rugby

Jour 11 – Mount Eden et souvenirs de NZ

Le lendemain on devait aller au festival Pasifika avec plein d’événements culturels des îles du Pacifique mais à cause des attentats de Christchurch ç’a été annulé. Tant pis safety first ! Les Hawaïens qui avaient fait le déplacement ont quand même fait des petites représentations dans une église de la ville donc on y est allés, il y avait petits et grands qui dansaient c’était sympa. On a déjeuné dans un super restaurant italien près de chez nous, Pasta & Cuore. Ensuite, on voulait absolument ramener des souvenirs de NZ et impossible de trouver un magasin pas trop kitsch. Et finalement sur internet j’entends parler de “The Elephant House” et franchement on y a été il y a plein de souvenirs made in NZ sympas, en bois, alors on a fait tout notre shopping souvenirs là-bas. On recommande, il y en avait pour tous les prix.

Ensuite nous sommes allés au Mount Eden pour faire le coucher du soleil. Il y a une super vue sur Auckland. Le soir on dîne dans un super restaurant asiatique.

Nouvelle-Zelande-Auckland-Mont-Eden

On s’envole pour Christchurch et on y passe seulement deux jours. On devra d’ailleurs reprendre un avion deux jours plus tard, direction … Auckland ! Oui, on fait un AR Auckland-Christchurch car pour aller à Tahiti le billet le moins cher partait de Christchurch et transitait à Auckland. Pour une raison inconnue, ça nous fait économiser 350 euros par personne de faire ça, plutôt que faire juste Auckland-Papeete. Et on est obligé de faire les deux vols, on ne pouvait pas skipper le premier. 

On visitera seulement une journée en nous baladant dans la ville encore marquée par les attentats.

On passe par le jardin botanique, le musée, l’ancienne cathédrale en ruine suite aux tremblements de terre. On va ensuite au magasin des All Blacks évidemment.

Nouvelle-Zelande-Christchurch

Nouvelle-Zelande-Christchurch

Napier et la côte est : notre itinéraire étant Wellington-Auckland, le détour par Napier et la côte est ne rentrait malheureusement pas dans notre planning 🙁 En plus on voulait vraiment passer par le Mont Taranaki et la Forgotten World Highway, clairement à l’est. 

Bay of Islands : on décollait d’Auckland pour Christchurch donc ça nous aurait fait faire un AR Auckland-Cap Reinga (12h de voiture et 1000km pour AR). 

Laisser un commentaire

Fermer le menu