Ecosse – road trip d’une semaine

ArcEnCiel-Loch-Ecosse-Skye

Chiffres-clés :

  • 4 copains
  • 7 jours de road-trip
  • 6 logements
  • 1520 kilomètres (940 miles)
  • 872,50 euros par personne qui se décomposent de la manière suivante :
    • 300 euros de billets d’avion,
    • 61 euros de location de voiture,
    • 210,50 euros de logements (s’y prendre très tôt les prix sont chers et nous avons commencé à regarder en mars…)
    • 300 euros de visites, restaurants, courses, essence, ferry et souvenirs.
Nos conseils pratiques :
  • Réservez vos logements bien en avance, ils ne seront pas forcément moins chers mais ils sont vite pris d’assaut.
  • Cela dépend des abonnements mais la plupart du temps votre SIM française fonctionnera en Ecosse
  • L’accent écossais n’est pas si difficile à comprendre et en général ils font toujours un effort quand ils nous repèrent.
  • Allez dîner tôt, sous peine de vous retrouver face à des restaurants fermés à 21h (allez-y vers 19h).
  • Prenez des vêtements chauds, même en août, un gros pull et un coupe-vent ne sont pas de trop (et bien sûr des vêtements de pluie). On y était pendant la canicule à Paris (35°C) et il faisait entre 8°C et 14°C en Ecosse…
  • La saison “sèche” est en mai et pas en août, mais ça reste l’Ecosse, vous allez voir de la pluie, heureusement le temps change très vite.
  • On prend vite le pli de la conduite à gauche et on faisait toujours en sorte de se rappeler les uns les autres de tenir la gauche (le matin, en reprenant la voiture après une rando, etc)
  • On nous avait mis en garde contre les “midges”, ces petits moustiques très contraignants mais, on a eu de la chance, on n’en a pas eu…

 Voici les grandes étapes de notre voyage.

Arrivée à Edimbourg

C’est parti pour notre semaine de vacances et pour tout vous dire : ça pique. Réveil à 4h15 pour un départ à 5h du matin vers Roissy Charles de Gaulle, un week-end de chassés-croisés (premier week-end d’août). Il fait déjà chaud à Paris, on est en t-shirt a 5h du matin dehors. L’aéroport est vide et les garçons s’installent … sur les PS4 à disposition dans le terminal, les filles s’installent et discutent en attendant l’avion, pas du tout cliché :D.

On embarque à l’heure et le pilote annonce des turbulences mais c’était plutôt calme finalement (parole d’une personne qui a peur en avion). Le pilote annonce notre atterrissage prochain et la température – je cite – plutôt bonne, à savoir : 12 degrés ! On rigole, vu les 35 degrés qu’on a laissé à Paris mais un peu de fraicheur nous fera du bien ! On atterrit, enfile un pull et récupérons la voiture chez Europcar. Ils essayent de nous vendre des assurances supplémentaires mais on ne cède pas. On se limitera à deux conducteurs car il faut payer des suppléments par conducteur additionnel et finalement la route à deux se fait bien.

On prend la route à bord de notre petite voiture bleue tout confort pour nous 4 et on aperçoit de beaux rayons de soleil prometteurs.

Stirling

1h de route depuis Edimbourg

Nous arrivons à Stirling, juste à côté d’Edimbourg. C’est une petite ville toute mignonne. On trouve des places de parking assez facilement dans la ville toutefois, on ne peut payer qu’en pièces donc attention à prévoir de la monnaie (de l’ordre de quelques livres) parce qu’il y a peu de commerces autour et ceux qui sont ouverts n’ont pas beaucoup de pièces non plus. On arrive au visitor centre et on finit par acheter des cartes postales pour casser nos billets. On a de la chance, elles sont très belles et nous donnent un aperçu de notre semaine à venir :D. On en profite pour prendre nos entrées pour le château (£15 par personne). Il y a aussi la possibilité de prendre des pass pour plusieurs châteaux écossais à visiter sur une durée limitée (quelques jours) mais ne sachant pas vraiment ce qu’on voudra visiter ou pas, on ne le prend pas.

La visite du château de Stirling commence par le jardin et premier gros Wow. Le jardin est magnifique, à l’anglaise. On y aperçoit notre premier écossais en tenue traditionnelle, très couleur locale. Le château est un château médiéval en pierre. On se balade dans les extérieurs qui donnent une superbe vue sur les hauteurs écossaises. En plus, il paraîtrait que le jardin est hanté. So scottish !

Pour déjeuner, on s’arrête dans le pub à l’extérieur du château, le Portcullis, très mignon de l’extérieur. Il propose des snacks et de vrais plats, il y en a pour tout le monde. La décoration intérieure est kitsch à souhait. On nous a également recommandé le Darnley’s dans le centre ville. On passe devant et il a l’air aussi très joli de l’extérieur. Par hasard nous tombons sur un magasin de cornemuses et nous y arrêtons : c’est un véritable atelier de fabrication de cornemuse.

Stirling-Chateau-Jardin-Ecosse-Scotland Les jardins de Stirling Castle

Stirling-Ecosse-Plaine-ScotlandChateau-Stirling-Jardin-Ecosse-Scotland
La vue depuis les jardins de Stirling Castle
 

Loch Lomond

45 minutes de route depuis Stirling

On reprend la voiture, direction la ville de Balmaha, sur le bord du Loch Lomond. On s’arrête au visitor center où on repère une petite balade à faire avec des points de vue sympas, près de l’eau. On a de la chance, le soleil est au rendez-vous, malgré le vent.

Ensuite, on s’arrête pour une glace dans la ville de Luss, sur l’autre rive du Loch Lomond (à 30 minutes de Balmaha) après une petite balade au bord de l’eau et dans le village très fleuri. Nous lisons dans le routard que Luss a un cimetière où il est possible d’observer une tombe de Viking. On s’y rend et on met un peu de temps à la trouver, je pense qu’on s’attendait à quelque chose de très grand et qui se distingue des autres. Finalement la tombe est petite et très sobre. C’est dommage qu’il n’y ait pas plus d’explications liée à cette culture, ç’aurait été intéressant, surtout pour moi qui ne m’y connais pas vraiment.

Loch-Lomond-Balmaha-Ecosse

Ecosse-Balmaha-Loch-Lomond

Loch-Lomond-Ecosse-Balmaha-Scotland

Luss-Jardin-Ecosse

Ecosse-Luss-Dahlia-Scotland

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ecosse-Luss-Tombe-Viking
La tombe du Viking

Oban

2h de route depuis Luss

On se dirige vers Oban et son port coloré. Il parait que les maisons colorées des ports étaient peintes ainsi pour guider les marins et les ramener à bon port plus facilement grâce aux couleurs.

Le ciel est gris et il pleut. J’aimerais aller dîner dans la chaîne Whetherspoon en souvenir de mon année en Angleterre où cette chaine a été mon QG mais, samedi soir oblige, c’est plein et nous avons besoin de calme après cette journée chargée qui a commencé très tôt. On tombe ainsi sur un Fish & Chips plutôt bon et surtout énorme (les poissons ne tenaient pas dans une assiette). On s’en sort pour £40 pour 4.

Logement à Taynuilt

20 minutes depuis Oban.

Ensuite direction Taynuilt où nous avions réservé un AirBnB. Surprise quand on arrive, la clé n’est pas dans la lockbox. On voit une famille arriver, Neil et Fiona qui doivent également loger dans cette maison. Ils sont très sympas et ont l’air aussi perdu que nous pour les clés. Finalement notre hôte nous répond et nous explique que la maison est ouverte. On comprendra vite que les écossais, en tout cas dans les petites villes, n’ont pas l’habitude de fermer la maison à clé. On s’installe donc et on remarque qu’une salle de bain est pas opérationnelle et nous devons donc partager avec celle de Neil et Fiona. Heureusement que ces deux-là ont la pêche et le sourire, c’est agréable.

On boucle ainsi notre première journée.

On se lève tranquillement et on petit-déjeune avant de se diriger vers Glencoe. La route longe le loch Linnhe et est très verte. On s’arrête sur un point de vue sur le Stalker Castle, qui trône sur son île.

Ecosse-Stalker-chateau-Scotland
Stalker Castle
 

Vallée de Glencoe

1h de route depuis Taynuilt

On reprend la route de Glencoe et on fait les Lochan trails indiqués par le routard. Il y a une boucle forestière hyper agréable malgré la grisaille qui nous prend environ 1h. On marche près du Loch Leven avant de pique-niquer dans le bois. Jusque là, pas de pluie donc on a de la chance. On part ensuite en direction du Glennfinnan. On longe les routes du lacs, au beau milieu de la verdure, c’est magnifique.

Lochan TrailsLochan-Trails-Glencoe-Leven-Ecosse-Scotland

Glencoe-Lochan-Trails-Loch-Leven-Ecosse-Scotland

Glencoe-Loch-Leven-Lochan-Trails-Ecosse-Scotland

 

 

 

 

 

 

 

Glennfinnan viaduct & Poudlard Express

1h depuis les Lochan trails

On arrive enfin au Glennfinnan viaduct, le fameux viaduc où passe le Poudlard Express dans les films de Harry Potter. Les Potterheads savent 😀 Le train à vapeur ne passe pas souvent (genre 2 le matin et 2 le soir ou quelque chose comme ça…) donc il faut vérifier les horaires de passage afin d’être au rendez-vous pour apercevoir le Poudlard Express.

Ensuite, pour la vue, il y a plusieurs choix : la vue du dessous, la vue du visitor center et une vue d’en haut. La vue du visitor center est parait-il très belle mais prise d’assaut. La vue d’en haut semble être la plus belle mais nécessite une petite marche de 40 minutes. On a prévu le coup et choisissons la dernière option. Prévoyez des basket, le chemin est boueux et on a connu quelques petites chutes (rien de méchant mais ça glisse). On commence la petite ascension et quand on arrive, on remarque qu’il y a quand même pas mal d’autres touristes mais il y a assez d’espace pour qu’on puisse tous s’installer sans se gêner.Il est 14h50, le train doit passer vers 15h10 et on patiente tous tranquillement assis dans l’herbe. Encore une fois, on a de la chance il ne pleut pas, on est même en t-shirt. A 15h15, on entend le train arriver et là, la magie opère. Nous sommes tous émerveillés, même les non-fans de Harry Potter. Un vrai retour en enfance qui donne envie de se replonger dans les livres. On reste encore quelques minutes le temps que les gens descendent et ne pas être dans la foule.

Et là, on entend à nouveau un train… Celui dans l’autre sens ! Magique toujours, on ne s’y attendait pas.

On entame la descente et on se rend compte que le chemin est très beau. On n’a pas apprécié la vue en montée, car on était pressé d’aller voir le train (les enfants!). On apprécie donc la vue à couper le souffle sur le Loch Shiel qui est le lac de Poudlard dans Harry Potter.

Poudlard-Express-Glennfinnan-viaduc-Hogwarts

 

Ben Nevis

30 minutes de route depuis Glennfinnan

Il y a également parmi nous des fans de la série Outlander et on veut donc aller à Fort Williams mais il s’avère que les lieux de tournage ne sont pas du tout là. On décide alors de se balader vers le Ben Nevis où il est possible de randonner. Nous choissions la version flemmarde et on s’installe au Ben Nevis Inn pour boire un chocolat chaud pour les uns, une bière (la Wild Cat) pour les autres. La petite auberge est faite toute de bois dans le style d’un chalet. On planifie la journée du lendemain sur l’île de Skye.

Logement à Arisaig et dîner à Mallaig

1h de route depuis le Ben Nevis (Arisaig et Mallaig sont à 10 minutes l’une de l’autre)

Ensuite direction Arisaig près du port où nous prendrons le ferry le lendemain matin. La route est scénique et on croise même la famille de Bambi sur la route vers Mallaig. On ne s’attarde pas plus que ça à Arisaig et Mallaig.

On s’installe dans notre B&B qui est ravissant, très cosy et les radiateurs sont allumés (nécessaire au mois d’août en Ecosse). On part direction Mallaig pour le dîner et on s’installe au Steam Inn. La carte est variée et pas très chère. Les garçons prennent le fameux haggis : c’est un plat traditionnel écossais fait de panse de brebis farcie. Verdict : ils adorent. La bière, Skye Ale, est très bonne et on a pris du whisky Oban qui était très bon aussi. On finit sur un cheesecake au Kit Kat : un succès. Nous validons cette adresse en somme.

On rentre au B&B pour une bonne nuit de sommeil pour un lever prévu à 6h le lendemain pour le ferry vers Skye. Heureusement notre hôtesse, Anne nous prépare un super petit-déjeuner. Elle nous avait même proposé un Scottish breakfast mais à 6h du matin, on n’était pas sûrs d’apprécier.

Ferry de Mallaig pour Armadale

30 minutes de traversée

On part de notre B&B à 6h50 de Arisaig pour être à 7h à Mallaig et prendre le ferry de 7h40 pour l’Isle de Skye. Le logement était idéalement situé pour ne pas avoir à nous lever (encore) plus tôt. On embarque en rang d’oignon et c’est parti pour une demie-heure de ferry (£20 pour la voiture). Ca bouge un peu comme les turbulences d’avion, apparemment sur le pont ça secoue plus. J’en profite pour me laisser bercer et finir ma nuit dans la voiture, d’autant qu’il pleut. On espère qu’en arrivant à Skye ça ira mieux.

Isle de Skye

On a de la chance, on aperçoit des rayons de soleil et même un bout de ciel bleu. On s’arrête sur un bord de route pour faire des photos car le paysage est magnifique et on veut prendre un peu le soleil. La lumière est magnifique entre le soleil et les nuages et on voit un arc-en-ciel complet. C’est là aussi qu’on va apercevoir notre première vache écossaise, les Highland Coos. On en cherche depuis notre arrivée sans succès, on est comme des enfants.

Encore quelques photos puis direction les fameuses Fairy Pools.

Loch-Skye-Ecosse-Scotland-Arc-en-ciel-Rainbow

 

Loch-Skye-Ecosse-Scotland-Arc-en-ciel-Rainbow

Fairy Pools & Cuillin Hills

1h de route depuis Armadale

Malheureusement pour nous, lorsqu’on se dirige vers les Fairy Pools, le ciel se couvre et il commence à bien pleuvoir. On se gare et on descend vers les Pools mais pour aller plus loin il faut soit savoir sauter loin soit se déchausser et traverser l’eau car les passages sont inondés. On voit une famille de courageux qui le font mais il pleut vraiment et la petite marche dans ces conditions ne nous tente pas. On aurait pu y repasser dans l’après-midi et surement que les chemins auraient été praticables à ce moment là. Dommage pour nous.

On va alors vers Glenbrittle pour voir Cuillin Hills. C’est sympa mais on arrive pas à voir le bout à cause du brouillard. Décidément c’est pas notre matinée. On ne le sait pas encore mais on arrivera à l’apercevoir plus tard. On va vers la Talisker Distillery. On ne fait pas la visite mais il y a une expo et les garçons en profite pour goûter le whisky. Rien qu’en s’approchant de la distillerie, on sent les effluves de tourbe fumée, c’est enivrant.

Ensuite on roule vers la Talisker Bay. La route nous mène en hauteur après Portnalong et la vue est superbe. On continue à rouler pour trouver un endroit sympa où pique-niquer et on finit par arriver près de l’eau et le ciel s’éclaire. Après le déjeuner, direction Nest Point.

Skye-Talisker-Distillerie-scotland-ecosse

Neist Point

1h de route depuis la Talisker Bay

La route est magnifique avec vue sur les Loch. On entame la petite marche, bien pentue, jusqu’au phare. On a fait face aux éléments : vent, pluie, soleil, on a tout eu ! Mais la vue est à couper le souffle, au sens propre et figuré !

On revient ensuite sur nos pas, vers le parking et monte un petit peu pour avoir un autre point de vue, c’est magnifique.

On prend ensuite la route vers le Dunvegan Castle mais vu les prix et le temps capricieux, on décide de ne pas prendre d’entrée (une dizaine de livres il me semble), malgré la possibilité de voir une colonie de phoques.

Neist-Point-Ecosse-Skye-PhareLa vue depuis Neist Point

Neist-Phare-Ecosse-Skye

Phare-Neist-Point-Ecosse-Skye

J’avais lu sur le blog Carnet de Traverse qu’il y avait une tannerie dans le coin et on décide d’y aller. On est pas déçus, ils font des visites guidées de leur atelier et nous explique comment ils travaillent, les process de fabrication. Ils ont même un appartement témoin remplis de toutes les sortes d’objets qu’ils produisent à base de laine. On repart avec une petite laine pour notre appartement 😀

Tannerie-Skye-Ecosse-Skyeskyns La tannerie Skyeskyns

Il se remet à pleuvoir, on traverse Portree, on aperçoit les Mealt Falls au loin mais pour rejoindre notre AirBnB à Staffin.

Logement et dîner à Staffin, au nord de l’île

1h30 de route depuis Neist Point

On fait des courses à Co-Op Food et on s’installe dans notre logement pour une soirée jeux. Le AirBnB est super sympa mais peut-être un peu trop au nord de l’île, ce qui rallonge le trajet. Quoiqu’il en soit, nous en étions très contents.


Old Man of Storr

15 minutes de route depuis Staffin

Ce matin on prend le temps de petit-déjeuner : oeufs brouillés, baked beans, haggis (oui oui), face à la baie vitrée de notre AirBnB qui donne sur les montagnes ensoleillées. On quitte ce super logement direction le fameux Old Man of Storr et sa petite randonnée de 2h. On arrive au parking et c’est blindé, on se fraye une petite place le long de la route en veillant à ne pas s’enliser. C’est parti pour 2h de rando et 715m de dénivelé. C’est pentu, ça glisse, c’est boueux mais surtout, CA VENTE. On est paré, t-shirt, pull, coupe-vent (merci les vacances au mois d’août :D) mais malgré tout, le vent est puissant. Heureusement, il fait beau et la vue est magnifique à chaque étape. Il faut prévoir de bonnes chaussures de randonnée car ça glisse pas mal (pas des chaussures de pro non plus mais un minimum de crampons).

Arrivés en haut, on traverse quelques grosses bourrasques qui nous font perdre l’équilibre. Mais la vue vaut le coup, c’est à couper le souffle et le soleil est presque là.

Ecosse-Skye-Old-Man-Storr

Skye-Ecosse-Old-Man-Storr

On entame la descente, le vent et la gadoue sont toujours là mais c’est nettement plus facile. On arrive à la fin de la rando, et on commence à entendre un air de cornemuse. On se demande si on n’a pas manqué d’oxygène à un moment là haut. Mais non, un petit écossais en kilt joue bien de la cornemuse à l’issue du chemin.

Cornemuse-kilt-ecosse-ecossais

Portree

25 minutes depuis Old Man of Storr

On retourne déjeuner sur Portree et à 13h45 c’est pas facile de trouver un endroit ouvert ou sans fil d’attente. Finalement on trouve une adresse avec vue sur le loch. On finit nos baked potatoes et on part se balader dans le port et ses maisons colorées.

On repère également une petite tour en hauteur qui nous permettra d’avoir une super vue et de traverser les préparatifs des Highland Games (Wikipédia : évènements sportifs se déroulant tout au long de l’année, en Ecosse et dont le but est de célébrer la culture écossaise mais principalement l’héritage culturel et sportif des Highlands). Une des épreuves consiste à lancer des troncs d’arbres de 5-6 mètres en kilt (magique!). On est trop triste de pas pouvoir y assister.

On va faire quelques boutiques souvenirs puis on retourne à la voiture et là on se rend compte qu’on a dépassé l’heure et les flics sont en train d’aligner les voitures. Le policier est en train de relever notre plaque et la on lui dit qu’on va bouger, et très sympa il nous dit de faire attention la prochaine fois et dit “I’m walking away”. Très sympa et on évite une prune, ouf ! 

Portree-Skye-Ecosse-maisons-colorees

Portree-Ecosse
 
Skye-Ecosse-Portree
 
 
Skye-Pont-Ecosse
 
On quitte Portree et l’île de Skye. On dépasse le pont et on fait un crochet par Durinish car c’est une petite ville réputée pour sa population de Highland Coos. Apparemment les vaches se baladent dans la ville librement. On arrive en fin de journée mais on fait chou-blanc.
 
Plockton
 
1h45 de route depuis Portree
 
On passe par Plockton qui est un joli petit village portuaire. On prend quelques photos de ce port fleuri avec une vue sur un château de l’autre côté de la rive.
Plockton-Port-Ecosse-Scotland
 
 
Ecosse-Plockton-fleur
 
Ecosse-port-plockton
 
Logement et dîner à Strathcarron
 
40 minutes de route depuis Plockton
 
On rentre au AirBnB qui est petit chalet avec vue sur un loch. La route pour y arriver est un peu en hauteur et arborée, très sympa.
 

Applecross

1h de route depuis Strathcarron

On se lève vers 9h et le soleil est là. Le AirBnB était vraiment sympa. On prend la Bealach na Ba Road vers Applecross. La route de montagne est très belle mais très étroite avec des lacets et passing points. Le temps est sec au début mais on arrive vite dans les nuages et ça pleut bien. On roule très doucement et on arrive enfin de l’autre côté, où le soleil nous attend. On continue de longer la côte jusqu’à Shieldaig. En sortant d’Applecross on tombe sur des Highland Coos dans un pré en bord de mer. Cette route est tellement jolie qu’on s’arrête très souvent pour faire des photos. On pique-nique en bord de mer.

Ecosse-Applecross-Bealach

Applecross-Ecosse

Applecross-Bealach-Ecosse

Ecosse-Applecross

Loch Ness et Abriachan Trails

3h de route depuis Applecross

On se dirige vers le Loch Ness et le Urquhart Castle mais c’est payant et on décide d’observer le château depuis la jolie vue de parking. On reprend la route vers les Abriachan trails. Il n’y a personne et on décide de monter tout en haut, au point de vue Carn Na Leitre. La balade est très sympa et plutôt facile avec plein de jolis points de vue sur la vallée, mais pas sur le loch. On traverse des montagnes de bruyères violettes. Il faut compter environ 1h20 pour cette marche.

Vue sur le Loch Ness et Urquhart Castle

Logement et dîner à Nairn

45 minutes depuis les trails

On arrive vers 19h chez notre hôte, Andy, accueillis par des aboiements de Baisie, impressionnant. Andy est très sympa et cherche vraiment à ce que nous nous sentions bien. Il nous recommande plusieurs endroits dans le coin. Il faut qu’on se dépêche car tout ferme à 21h (et oui ils dînent tôt, à 19h, Andy nous demande si nous avons déjà dîné…). Finalement on tombe sur un petit bar à vin qu’il nous avait recommandé, le One One 2. Le vin et le saumon sont bons. On marche vers le port et la plage, c’est très joli et certains trempent même leurs pieds, même si elle a l’air bien fraîche.

nairn-ecosse-scotland-port

On est tous un peu fatigués et on décide de rentrer. Andy nous propose un dernier verre avec lui et Baisie. Il nous parle de lui, de sa femme, de Baisie, de sa passion pour la musique. Vraiment un hôte adorable. Il joue aussi un morceau de piano et on a même le droit à un petit duo. On finit la soirée sur “What a wonderful world” au piano, il est 1h du matin, on est crevés mais on a passé une très bonne soirée.

Nairn

On se réveille vers 9h et aujourd’hui c’est Scottish breakfast ! Andy et Baisie nous accompagne car Andy veut nous montrer un chemin sympa pour se rendre en ville et c’est là que nous le quittons avec tristesse. On va au Café Nairn et là c’est le festin pour £10 pour la formule classique et £7 pour la formule végétarienne (chocolat chaud, sausage, bacon, œufs brouillés, bacon, baked beans, et d’autres choses pas tout à fait identifiés). On suinte le gras, personne n’arrive à finir son assiette mais tout était très bon. On décide de marcher vers le port pour faire passer tout ça, on achète une bouteille de vin pour remercier Andy de sa gentillesse et on plie bagage.

Scottish-breakfast-scotland-ecosseScottish breakfast 

Inverness

25 minutes de route depuis Nairn

On part direction Inverness, où on s’est baladé dans un parc et vers les Ness Islands là où trois lochs se rejoignent. Il fait super beau (attention, on revient dans une grande ville donc le parking est payant/limité, on a trouvé une place près de la cathédrale pour £2 pour 2h max – on est vigilant depuis la presque-amende de Portree :D). On visite la cathédrale, les îles et on revient vers le centre d’où on aperçoit le château, du pont. On va ensuite vers le visitor center où il y a une exposition sur la fabrication des kilts avec plein de tissus différents et des ateliers avec de vrais couturiers en train de travailler. C’est un peu bizarre d’observer des gens travailler derrière une vitre comme ça…

On file vers 14h20 car on a réservé une visite de la Glenlivet Distillery pour 16h30.

Chateau-Inverness-Ecosse

Glenlivet Distillery

1h10 de route depuis Inverness

On voulait visiter la Glenfiddich Distillery mais il n’y avait plus de place pour le jour même donc veillez bien à réserver la veille, voire l’avant-veille. On traverse le Cairngorms National Park mais on ne s’arrête pas car c’est plutôt de l’autoroute et on n’aurait pas vraiment le temps de rentrer dans le parc. On aperçoit quand même des Highland Coos assez près de la route et on hésite à s’arrêter car ça pourrait être notre dernière chance d’en voir et pour l’instance, on n’a pas été très chanceux là-dessus. On arrive à Glenlivet et là on en croit pas nos yeux : juste en face, tout un troupeau de Highland Coos, posé tranquillement dans leur enclos. Des blondes, rousses, brunes avec leurs veaux, toute la panoplie, on est trop contents, on fait des petites photos mais on ne les embête pas trop longtemps car celle qui semble être la chef commence à meugler pour ramener tout le monde dans un autre enclos. C’est impressionnant comme ça file droit, et nous aussi car on préfère les laisser tranquilles.

On s’en va faire notre visite, malheureusement pas de photos possibles à l’intérieur. On nous explique tout le process de fabrication, l’histoire de la distillerie (la première à être légalisée par le roi). Ils nous expliquent que l’alcool est fermenté dans des contenants en pin haut de 8m qui lorsqu’ils ne peuvent plus être utilisés, sont recyclés par des associations caritatives. Le pin donne une saveur particulière au whisky, le temps de conservation dans l’alambique également. Ensuite place à la dégustation : on a droit à 3 (grands) shots de whiksy qu’on peut boire sur place (il est 17h30 rappelons le…) soit acheter un driver’s pack et ramener les whisky pour les consommer plus tard (pour £4). La guide nous explique que la règlementation est très stricte sur le drink & drive donc on ne fait pas trop les malins et prenons le pack. Ils nous donnent également une mignonnette en plus. On passe par la boutique souvenirs et les produits dérivés sont marrants : des alambiques en cuivre (à un prix exorbitant sinon j’aurais craqué), des bougies aux arômes de whisky, des cartes de la route des whiskys, bref plein de jolis cadeaux.

On part vers notre AirBnB à Elgin.

Ecosse-Glenlivet-distillerie

Ecosse-coos-highland

Ecosse-Highland-coos

Ecosse-highland-coo

Coos-Highland-ecosse

Logement et dîner à Elgin

45 minutes de route depuis Glenlivet

Notre hôtesse Carol a laissé un frigo plein pour faire un English breakfast et plein de victuailles, vraiment très sympa. L’appartement est top, bien meublé, confortable et il a vraiment tout pour se sentir à la maison. Parfait pour notre dernière soirée. On part faire quelques courses et acheter quelques bières et là le caissier contrôle nos pièces d’identité. Seulement l’une d’entre nous ne l’a pas et donc il refuse de nous vendre de l’alcool (on vous avait dit que ça ne rigolait pas ici). Heureusement notre AirBnB n’est pas loin et on a pu avoir nos bières tant méritées 😛 Après on n’a jamais eu de problème sur le reste du séjour donc peut-être sommes-nous tombés sur un caissier trop zélé cette fois-ci (ou trop laxistes les autres fois ? On ne saura jamais).

Ca ne nous empêchera pas de passer une très bonne dernière soirée de vacances.

Edinburgh Castle

4h de route pour rejoindre la capitale avec quelques bouchons à l’approche de la ville

Aujourd’hui on se prépare un English breakfast histoire de prendre des forces avant les 4h de route qui nous attendent pour rejoindre Edimbourg.

On a reservé des billets pour la visite du château la veille, sur le créneau 15h-17h donc il ne faut pas qu’on rate ça. On voulait passer par le Blackness Castle de Outlander mais finalement on n’aura pas le temps. Quand on s’approche de la ville, on connaît nos premiers bouchons écossais. Je stresse un peu d’arriver trop tard, d’autant que se garer en ville n’est pas commode (Andy notre hôte à Nairn nous avait conseillé de laisser notre voiture dès qu’on trouve une place). On arrive dans une ville noire de monde, on dirait qu’un festival a lieu. On parvient tout de même à trouver une place pour £3,70 par heure. On manque de s’étouffer pour le prix mais tant pis (veillez à bien avoir de la monnaie sur vous). On arrive au château, right on time. On visite les appartements royaux, les prisons, les joyaux de la couronne et la vue sur Edimbourg est dingue mais le ciel menaçant. On apprend aussi que le château est sur un ancien volcan (merci le Routard).

Chateau-Edimbourg-Ecosse-CanonVue sur Edimbourg depuis le château

Tattoo & Fringe

On part ensuite en quête de derniers souvenirs à ramener et en sortant on remarque que partout est écrit « military tattoo ». On apprend qu’il s’agit de fanfares militaires et on est tombé sur la Royal Edinburgh Military Tattoo, qui est un festival de fanfares militaires.

On achète nos cartes postales et là il se met à pleuvoir en bonne et due forme pour environ 3 minutes (#TempsEcossais). On sort et là on voit que les rues sont barrées pour le « Fringe ». Alors qu’est-ce que c’est que ça ? Un autre tattoo ? En fait c’est un autre festival, mais cette fois-ci un festival artistique qui d’après Wikipédia est à date le plus important festival artistique du monde. Alors déjà, on se disait qu’arriver à Edimbourg le vendredi, ça risquait d’être chargé pour cause de festivités de fin de semaine, on n’avait clairement pas anticipé tous ces festivals. On a eu beaucoup de chance l’ambiance était super sympa. Sachez que ces festivals durent 3 semaines au mois d’août donc si ça vous intéresse, le mois d’août est fait pour vous !

Free Walking Ghost Tour

On cherche un pub pour dîner tôt comme les écossais et surtout, nous voulons faire un Free Walking Tour après. On se pose dans un petit pub à 18h30 et apparemment nous sommes un peu tardifs déjà 😛 On commande le dernier fish & chips des vacances. Les plats arrivent et là, le fish est plus grand que l’assiette. On réserve un Free Walking Ghost Tour (on est en Ecosse quand même). Le tour prévu dure une 1h30 à partir de 21h, avec notre guide Stéphanie. Déjà je suis une grande fan des Free Walking Tours pour découvrir les villes et en plus là on se prend quelques frayeurs avec les légendes écossaises (Kelpies, sirène, brownie, drenched lady, etc.) Stéphanie notre guide est top : clarté, jeu d’actrice, etc. On passe aussi par le pub où J.K. Rowling a écrit Harry Potter. On finit dans un cimetière à 23h30 #Ambiance. Mais à côté il y a un groupe de silent disco aussi et on entend leur guide qui s’ambiance donc finalement ça aide à avoir moins peur :P. On quitte notre groupe en oubliant pas de donner un tips à Stéphanie (le prix n’est pas fixe, tu payes ce que tu penses que valait ta balade).

Ensuite on se pose dans un bar sur le Royal Mile pour patienter jusqu’à notre vol : notre vol est à 6h du matin donc on n’a pas pris de logement pour cette nuit. On fait passer le temps à base de bières et de partie de Président jusqu’à 2h15. Malgré cette période de festival, à 2h on était un peu seuls. En revenant vers notre voiture on croise quelques écossais éméchés et en t-shirt : je suis en pull écharpe et coupe-vent, on n’a pas la même résistance 😛

Ensuite on se retrouve dans une rue avec plein de pubs ou j’étais venue 8 ans plus tôt lors de mon année en Angleterre, avec ma coloc. #Nostalgie devant le Last Drop.

On arrive à l’aéroport vers 3h15 et on fait un petit somme dans la voiture avant de prendre notre vol pour rentrer à la maison.

Ecosse-road-trip-retro

Laisser un commentaire

Fermer le menu